Le Blog

La cerise

La pulpe et les queues (pédoncules) de cerise

L’incontournable en phytothérapie, la cerise a de nombreuses vertus insoupçonnées.
Elle est l’alliée de choix des femmes.

Nom en français : Cerise commune, cerise des oiseaux, cerise douce, Griotte, cerise aigre, cerise acide, queue/pédoncule de cerise.

 

Dès l’Antiquité grecque, elles étaient utilisées pour traiter la goutte. Au cours du Moyen-Âge, c’est pour ses effets diurétiques qu’elles étaient recommandées. Les légionnaires romains l’ont consommée comme fortifiant, pendant les grandes batailles.

 

Conseils

Les cerises ne se conservent pas longtemps après avoir été cueillies. De ce fait, il est recommandé de les consommer fraiches ou de les congeler, après les avoir lavées, pour une conservation de longue durée. Pour la préparation de décoctions de queues de cerises, il est préférable de choisir les pédoncules verts (signe de fraîcheur), plutôt que ceux qui ont commencé à brunir. Afin de s’assurer de la qualité des produits à base de queues de cerise, il est recommandé de se tourner vers des queues de cerise issues de l’agriculture biologique, des produits naturels, issus d’herboristeries recommandées par un médecin, un diététicien ou un naturopathe. Si vous décidez de les acheter en ligne, vérifiez toujours les avis et note laisser par les autres acheteurs.

 

Utilisations et bienfaits

 

En interne

les cerises et leur queue peuvent être administrées fraiches, en tisane, séchée ou en gélules.

    • Fais maison : laisser tremper l’équivalent de 20 grammes de queues de cerise dans de l’eau pendant 12 heures ; les égoutter ; puis les laisser infuser dans l’eau bouillante pendant 20 minutes avant de filtrer. (L’infusion aux queues de cerise peut être bue immédiatement ou conservée une demi-journée au réfrigérateur.)
    • Pour une utilisation comme diurétique, il faut tremper une poignée de queues de cerises dans 1 l d’eau et les laisser macérer toute une nuit. Le matin, on porte l’ensemble à ébullition pendant quatre minutes, puis on laisse infuser environ vingt minutes, hors du feu. On filtre la décoction (à conserver au frais), que l’on peut boire sur un ou deux jours.
    • En gélules, la poudre de queues de cerises se prend au moment des repas, accompagnés d’un grand verre d’eau, à raison de 2 gélules le matin et 2 gélules le midi. En cas de besoin, la dose peut être portée à 5 gélules par jour. (vérifiez et respectez toujours la posologie indiquée sur la boite !)
    • Pour une perte de poids, il est conseillé d’en boire durant la durée de celui-ci à raison d’une tasse à la fin de chaque repas.
Bienfaits en interne
  • Diurétiques, dépuratives et détoxifiantes : léger effet laxatif : Améliore le fonctionnement intestinal : Facilite l’évacuation de l’urine, de l’eau et des toxines
  • Anti-inflammatoire : cystites,goutte, arthrite : foie et l’estomac : effet régulateur
  • Antioxydants : luttent contre le vieillisement prémarturé des cellules
  • facilite la digestion (présence de fibres en quantité importante dans la pulpe)
  • inhibe l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL)
  • Dans le cadre d’un régime : drainante et participent à réduire la cellulite ou l’aspect peau d’orange dans le cadre d’un régime alimentaire combiné à la pratique régulière d’un sport
  • favoriser l’élimination de la rétention d’eau : lutte contre les œdèmes notamment dans le cas du syndrome prémenstruel chez les femmes ou durant la grossesse ou le post-partum ;
  • calmer les états d’anxiété, d’angoisse ou favoriser l’endormissement en cas d’insomnies. régulation de l’humeur
  • Effet hypotenseur léger
  • Leur richesse en vitamines permet de prévenir certaines carences, tout en ayant un effet tonique sur l’organisme

 

En externe

 

pour apaiser les peaux fatiguées, sèches ou irritées, on peut appliquer un masque de pâte de cerises (100 g de cerises passées au mixeur), pendant vingt minutes environ. Il est nécessaire de rincer abondamment, pour obtenir une peau rafraîchie et adoucie.

Bienfaits en externe
  • Traitement des peaux sèches, irritées ou fatiguées.

 

Cette plante est utilisée dans le domaine de la PÉRINATALITÉ pour les inconforts suivants :

  • Réduction du syndrome prémenstruel
  • Pendant la grossesse : prévention et lutte des infections urinaires (réduction MAP), lutte contre les inconforts digestifs (ballonnements, constipation, etc.), régulateur d’humeur et lutte contre les insomnies de fin de grossesse. Lutte contre les carences et préventions de l’anémie. Prévention et lutte contre les œdèmes et l’hypertension légère.
  • En post-partum :
    • En immédiat : lutte contre les œdèmes
    • En post-partum plus éloigné : détoxifiant et aide à la reprise du poids d’origine
Delphine

Rejoindre le groupe Facebook